Rega RP10

Catégorie :

Description

Dotée du tout nouveau bras de lecture RB2000, d’un volant en céramique et de sa nouvelle alimentation, la RP10 garantit, à ce jour, le plus haut niveau de performance à partir d’un plateau Rega.

Rega monte encore en gamme et arrive avec la RP10 représentant probablement le plus grand pas en avant dans l’évolution des platines de la marque. On pourrait la confondre avec sa cadette RP8 puisqu’elles ont en commun le fameux châssis squelette développé par le constructeur. La partie interne reçoit les éléments maitres, le moteur, l’axe et le bras et repose sur trois cônes en aluminium amortis en leurs extrémités par un tampon d’élastomère. Sa structure, dans la pure tradition Rega, est rigide et de faible masse. Le matériau utilisé est une mousse alvéolée, injectée sous azote et cuite sous pression. Elle est prise en sandwich entre deux plaques de résine phénolique. Cette structure permet de réduire de 7 fois le poids du socle de la RP10 par rapport au premier modèle de Planar 3 des années 80. Sa conception a demandé 3 ans de recherches. Sa structure très aérée est visible sur la tranche interne du socle. Rega a retiré le maximum de matière et rigidifié au maximum l’axe bras/plateau. La deuxième partie qui vient s’imbriquer autour de ce squelette reçoit, quant à elle, le capot et repose sur des pieds en aluminium. La contre platine en aluminium et l’axe et pivot sont identiques à la RP8. L’entraînement se fait via deux courroies Rega « Haute Performance », celles-ci réduisant au maximum l’irrégularité d’entraînement et donc le pleurage. Le moteur synchrone est alimenté en 24V via une nouvelle PSU. Elle utilise un nouveau générateur DSP (Digital Signal Processing) basé sur un Crystal/Quartz particulièrement stable qui génère un signal sinusoïdal à très faible distorsion et surtout à la fréquence requise avec une régularité et une haute précision. Un réglage individuel est réalisé à l’usine pour faire disparaître les dernières vibrations et ajuster avec précision les vitesses de rotation.

Pour Roy Gandy, le seul élément qui nécessite de la masse est le plateau. Il reprend les idées développées sur le plateau de la P9 mais en améliorant sa structure. Il est usiné dans un bloc de céramique qui a été évidé et optimisé afin d’obtenir un maximum d’inertie et donc un entraînement plus efficace.

Le Bras RB 2000 est totalement nouveau. Comme le 808, il est assemblé entièrement à la main. Ce bras possède le moins possible de joints mécaniques tout en employant les matériaux les plus rigides et les plus neutres aux points stratégiques. Les roulements ont été améliorés de telle façon qu’aux dires de REGA, même une machine ne peut en mesurer les défauts. Il dispose d’un pivot vertical totalement inédit, et une nouvelle version du tube qui a permis de réduire la masse les résonances. Chaque bras est lustré à la main ce qui permet de réduire la masse au minimum en s’affranchissant de peinture.

Venez l’écouter dans notre auditorium de Nyon.

Frs 4’990.- sans cellule

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Rega RP10”